Peinture

Francis Harburger

Catalogue raisonné
de l'œuvre peint
1929 > 1998

Sylvie Harburger

 

 

Né à Oran, Francis Harburger arrive à Paris en 1921. Élève de l’École des Arts décoratifs puis de l’École des Beaux-Arts, il est, en 1928, le premier pensionnaire de la Casa Vélasquez à Madrid. En 1940, il subit les lois

antisémites de Vichy et fuit Paris pour Alger.

L’intégralité du contenu de son atelier est alors pillé par les nazis et disparaît durant l’occupation. Après la guerre, Harburger s’engage dans de nouvelles voies artistiques et affirme de profondes convictions humanistes. Il rédige un

Manifeste Réaliste Humaniste et se lance ensuite dans des recherches néo-cubistes sur la présentation des objets du quotidien qui aboutissent au principe des « hiéroglyphes ».

Ce peintre prolifique a exercé son art jusqu’en 1998. Le présent ouvrage, rédigé par sa fille Sylvie Harburger, revient sur les 70 ans de carrière de l’artiste, et tente de rassembler toutes les toiles que celui-ci a produites au cours de sa vie, démarche compliquée par le pillage d’une partie de son œuvre.

 

"Sa palette est à la base d’ocres et de gris, sobre, grave et austère. Le clair obscur modèle
et nimbe les formes."

Waldemar George

978-2-35340-223-6

Format : 24 x 28 cm, à la française

400 pages, environ 1200 illustrations

Ouvrage relié, imprimé sur papier couché mat 150g

PVP : 120 € T.T.C