nouveautés

À table!

Le repas tout un art

Il y a dix ans, l’UNESCO classait au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité « le repas gastronomique des Français ». En effet, notre pays demeure, aux yeux du monde entier, celui où les habitants aiment se réunir tout au long de leur vie autour de tables joliment dressées pour pratiquer l’art de la conversation, du bien boire et du bien manger. L’exposition « A table ! Le repas, tout un art » invite le visiteur à découvrir l’histoire de cette pratique dans laquelle l’ensemble des Français se reconnaissent. Au fil des siècles, l’opulence festive et l’élégance des dîners de l’Ancien Régime se sont démocratisées et se sont transmises. Le rite du repas gastronomique offre ainsi aux convives un idéal de bonheur pour tous. Comme Voltaire disait dans Le Mondain :

« Le paradis terrestre est où je suis » !

 

978-2 -35340-325-7

Format : 22 x 28 cm

Nombre de pages : 240

Nombre d’illustrations : environ 170

Ouvrage broché, couverture à rabats

Imprimé sur papier couché ½ mat 170 g

PVP : 39,00 euros

Louis Benech

12 jardins ailleurs

Préface de Frédéric Mitterrand

Textes de Éric Jansen

 

Après Douze jardins en France, publié en 2012, Douze jardins ailleurs présente des réalisations de Louis Benech dans les deux hémisphères. On visite ainsi les jardins réalisés en Europe, en Suisse, à Gstaad ou Genève, au Portugal à Comporta, en Grèce à Pétrothalassa, en Espagne à Barcelone ou Porto Ercole en Italie. Un détour au Maroc nous entraine dans un riad de Marrakech et les allées d’un jardin-oasis à proximité de Ouarzazate. On découvre aussi ceux qu’il a dessinés aux États-Unis, dans le Connecticut, un jardin sur une immense terrasse au cœur de Manhattan, un autre à la Nouvelle-Orléans. L’ouvrage nous donne enfin l’occasion de découvrir une des réalisations les plus récentes de Louis Benech avec un jardin extraordinaire situé sur la côte néo-zélandaise dominant le Pacifique.

 

978-235340-303-5

Format : 24 x 32 à la française

Nombre de pages : 224

Nombre d'illustrations : environ 200

Imprimé sur papier couché mat 150 g

Ouvrage relié, plein papier

PVP : 49 euros TTC

 

Flânerie
Japonaise

Jean-Jacques Cagnart

 

Jean-Jacques Cagnart est photographe. Infatigable voyageur, il parcourt la planète depuis de longues années et a ainsi réalisé de nombreux reportages au Japon. Ce sont de véritables carnets de notes photographiques où on retrouve les images de la vie quotidienne à Tokyo et Kyoto, avec pour fil conducteur les deux saisons emblématiques au Japon : le printemps et l’automne. Celle des cerisiers en fleurs au printemps et celle des érables rouges en automne.  Il a flané dans les ruelles de Tokyo et de Kyoto, loin des marées humaines, s’attardant dans des ilôts résidentiels feutrés, sortes de petits villages où les piétons et les vélos sont rois. Au printemps la beauté éphémère des cerisiers en fleurs attire un nombre croissant de visiteurs : le hanami ou regarder les fleurs est devenu une  véritable expérience à vivre et à partager. A l’automne la saison des érables flamboyants , répondant au nom de kôyô, attire moins de monde même si le tourbillon de couleurs allant du jaune orangé au rouge sang est pourtant spectaculaire. L’étroite allée de pierre conduisant au Koto-in ou les jardins du Nanzenji inondés de feuilles multicolores sont des visions uniques que Jean-Jacques Cagnart observe avec curiosité et délicatesse en privilégiant une photographie graphique et esthétique, pour la plus grande joie du lecteur.

 

ISBN 978-2-35340-313-4

Ouvrage bilingue

Format : 29 x 24 cm à l’italienne

Nombre de pages : 80

Nombre d’illustrations : environ 50

Ouvrage relié

Imprimé sur papier couché mat 170 g

PVP : 23,00 euros TTC

Les Écoles d'Art américaines de Fontainebleau

La fondation, il y a un siècle, d’une école de musique à Fontainebleau est d’abor le fait de trois personnalités : le compositeur et chef d’orchestre Francis Casadesus ; le sous-préft de Fontainebleau Maurice Fragnaud et le chef d’orchestre Walter Damrosch.

Le projet prend rapidement forme alors qu’il est soutenu par la municipalité de Fontainebleau et qu’une aile du château est attribué à la future école. Des personnalités aussi importantes que le général Pershing, Gabriel Fauré et Camille Saint Saëns soutiennent cette idée de « summer school of Music » dont le champ d’action s’élargira bientôt à celui des Beaux-Arts et de l’architecture. Dès les années 1920, Nadia Boulanger dirige l’école de musique dont la qualité de l’enseignement ne se démentira pas au cours des années. Parmi les prestigieux musiciens qui se succèderont entre ses murs on compte ainsi Maurice Ravel, Francis Poulenc ou encore Mstislav Rostropovitch...

 

 

2-978-35340- 329-5

Format : 24 x 28 cm

à la française

Nombre de pages : 192

Nombre d’illustrations : environ 150

Ouvrage broché

PVP : 39,00 euros TTC

le jour d'après

Mathieu Néouze
Denis Polge

 

Le jour d¹après, un livre d¹artiste à deux mains qui permet de découvrir l'univers onirique de Denis Polge accompagné par les textes poétiques de Mathieu Néouze.

 

ISBN 9682353403325

Format: 21 cm x 21 cm

48 pages

17 illustrations

PVP : 20,00 euros

 

Le Champ

d'en Face

Laure Quoniam

 

Au travers d’un manuscrit très personnel, Laure Quoniam évoque son engagement d’architecte et de paysagiste pour créer des lieux à vivre, elle  tente de mener une réflexion sur l’évolution de son métier dans un contexte qui a profondément évolué depuis les années 80.  Il s’agit d’un texte très écrit abondamment illustré par une iconographie soigneusement sélectionnée qui renvoie à la fois à son univers et plus concrètement à ses réalisations  : Le Pont du Gard, les jardins d’Ancy-le-Franc, le Mont Beuvray, les jardins de la maison de la RATP, le quai de la Rapée en bord de Seine, la place Perret à Amiens, etc…

 

978-2-35340-315-8

Format : 17 x 24 cm à la française

Nombre de pages : 208

Nombre d’illustrations : environ 150

Ouvrage broché

Imprimé sur papier Condat mat 150 g

PVP : 26,00 euros TTC

Pétérelle

œuvres graphiques

LYDIA HARAMBOURG

 

Après la publication du premier ouvrage consacré aux peintures d’Adolphe Pétérelle, Lydia Harambourg s’est intéressée à l’œuvre graphique d’un des peintres les plus singuliers de l’entre-deux-guerres. Celui que l’on peut légitimement rattacher au mouvement expressionniste et à la nouvelle figuration, même s’il a toujours revendiqué son indépendance à l’égard de toute école, a laissé une œuvre graphique riche et abondante. Né en 1874 à Genève, Pétérelle arrive à Paris en 1891. Il s’installe à Montmartre dans un atelier au Bateau Lavoir qu’il quittera en 1908 pour la Cité Falguière où il travaillera jusqu’à sa mort en 1947. Une de ses premières expositions a lieu en 1913, à la galerie l’Encrier. Engagé dans la Légion étrangère, il est blessé dans la Somme et perd un œil.

Réformé et naturalisé français, il retrouve son atelier. Il expose à la galerie du Montparnasse en 1927, puis à la galerie Georges Bernheim en 1930 où il remporte beaucoup de succès. Il participe au salon d’Automne et régulièrement au salon des Tuileries. Une importante exposition galerie Charpentier en 1938 est suivie en 1942 d’une rétrospective à la galerie de France. Soutenu par la critique, il bénéficie de commandes par l’État et ses œuvres sont achetées par de nombreux collectionneurs.

Ce maître du trait, reste attaché à une forme de naturalisme qui est le cœur de son inspiration. L’ouvrage rassemble des encres, des pastels, des gouaches, des fusains… et s’attache à les présenter selon un rythme thématique. On retrouve ainsi les thèmes picturaux qui nourrissent sa peinture : les grands nus féminins, des portraits plus intimes, les personnages des rues, des danseuses, des natures mortes et des foules…

Décédé en 1947, Pétérelle laisse derrière lui une œuvre graphique forte, progressivement tombée dans l’oubli et que cet ouvrage tente de remettre en lumière.

L’auteur, Lydia Harambourg est historienne d’art et journaliste, membre correspondante de l’Académie des Beaux-Arts. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur la peinture francaise du xxe siècle et sur la seconde école de Paris.

 

978-2-35340-318-9

Format : 24 x 30 cm à la française

Nombre de pages : 144

Nombre d’illustrations : environ 140

Ouvrage relié

Imprimé sur papier couché mat 170 g

PVP : 39,00 euros TTC

odon

le silence du travail

Groussay

Aquarelle d'Alexandre Serebriakoff [+]

C’est une commande ambitieuse que Charles de Beistegui passe auprès d’Alexandre Serebriakoff en lui demandant d’illustrer, pièce par pièce, sa maison de Montfort-l’Amaury, dont il achève progressivement le réaménagement dans les années 40.

Avec un goût infaillible et un rare sens du détail, Charles de Beistegui transforme une demeure du tout début de la Restauration en une maison élégante, réinventant avec panache le décor des dernières années de l’Ancien régime et du xixe victorien. à Groussay, il mêle les codes du confort anglais et le monumental, créant une bibliothèque spectaculaire, qui est sans nul doute son chef-d’œuvre, et triomphe quelques années plus tard, en 1957, avec la création d’un théâtre qui reste une magistrale évocation des théâtres de Cour.

Révélé comme peintre d’intérieur par Charles de Beistegui, l’artiste russe Alexandre Serebriakoff déploie toutes les facettes de son art et réalise ainsi sur Groussay un magnifique ensemble d’aquarelles qui vont contribuer à faire de cette maison une demeure légendaire.

Réunies dans un album, unique en son genre, les 35 aquarelles de Groussay font écho aux grands albums du xixe siècle consacrés aux palais impériaux de Saint-Pétersbourg ou aux grandes résidences princières d’Europe centrale.

C’est Pierre Arizzoli-Clémentel, directeur général honoraire du château de Versailles, qui a rédigé le texte qui accompagne l’édition de cet album exceptionnel.

Une introduction replace la création de Groussay dans le contexte de l’époque et détaille les circonstances dans lesquelles la maison est repensée. Chaque aquarelle fait ensuite l’objet d’un commentaire détaillé où l’auteur précise comment chaque pièce a été aménagée et décorée.

Cette « photographie poétique », où le temps semble suspendu, permet de goûter à la perfection inégalée de l’œuvre accomplie, qui a marqué de façon si déterminante l’histoire du décor au xxe siècle.

 

978-2-35340-315-8

Format : 17 x 24 cm à la française

Nombre de pages : 208

Nombre d’illustrations : environ 150

Ouvrage broché

Imprimé sur papier Condat mat 150 g

PVP : 26,00 euros TTC

recherche