actualités

Paru aux
Éditions Gourcuff Gradenigo

Foujita, œuvres d'une vie 1886-1968
06.01.19 > 16.03.19

 

Né au Japon, Tsuguharu Foujita (1886-1968) quitta jeune son pays pour se rendre en France où il devint un artiste majeur de l’Ecole de Paris. Ses trois séjours parisiens (de 1913 à 1931, de 1939 à 1940, puis de 1950 à 1968) furent marqués par des événements déterminants dans la vie de Foujita : sa réussite artistique, sa naturalisation française, sa conversion au catholicisme, etc.

L’exposition constituera la première grande rétrospective de l’intégralité de son œuvre : des toiles de son premier long séjour à Paris entre 1913 et 1931 jusqu’à ses œuvres d’après-guerre en hommage à la France, son pays d’adoption dans lequel il finira sa vie, en passant par ses œuvres de voyages dans les années 1930-40 : en Amérique latine, au Japon, mais aussi en Chine et en Asie du Sud-Est. Si la production de sa première période à Paris est très connue en France, celle des années 1930-40, rarement exposée, reste quasi ignorée du public.

L’exposition entend y remédier en présentant 60 ans de création de Foujita et en offrant une occasion unique de découvrir à Paris un ensemble d’œuvres provenant de différentes collections japonaises.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

・Dates:Du 16 janvier au 16 mars 2019

・Lieu:Maison de la culture du Japon à Paris (Fermé Dimanche et lundi, Ouvert 12h -20h)

Paru aux
Éditions Gourcuff Gradenigo

Jean-Michel Coulon Une vie pour la peinture, 1920-2014
18.01.19 > 02.03.19

 

Dans la lignée des expositions d’artistes historiques de la Seconde École de Paris présentées ponctuellement (Alfred Manessier 2005, Léon Zack 2007, Olivier Debré 2014, Jean Le Moal 2015), la Maison des Arts est heureuse d’accueillir le travail de Jean-Michel Coulon (1920-2014).

Alors qu’il a consacré sa vie entière à la peinture et après des expositions à succès, notamment à la Galerie Jeanne Bucher, Coulon s’est rapidement détourné de tout désir de monstration, privilégiant un rapport intime et exclusif à sa peinture. Son travail (plus de 800 peintures et collages), resté confidentiel jusqu’à sa mort, est depuis peu en phase de redécouverte.... [+]

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Maison des Arts - 11 rue de Bagneux - 92320 Châtillon

01 40 84 97 11 - maisondesarts@chatillon92.fr

Paru aux
Éditions Gourcuff Gradenigo

Pathelin, Cléopâtre, Arlequin.
Le théâtre dans la France de la Renaissance

du 17 octobre 2018 au 28 janvier 2019

Pathelin, avocat rusé et fourbe, Cléopâtre, personnage historique et légendaire de l’antiquité et Arlequin, le plus célèbre personnage de la commedia delle maschere illustrent parfaitement cette exposition car ils incarnent chacun un type de théâtre de la Renaissance : la farce, la tragédie et la comédie italienne.

 

Le théâtre de la Renaissance se manifeste par des formes dramatiques aussi variées que spectaculaires. Loin de tourner la page avec les traditions du Moyen Âge, le théâtre s’enrichit de toutes les nouveautés de la Renaissance : pensée humaniste, échanges culturels, renouveau architectural, inventions techniques, conceptions politiques et transformations sociales...

Paru aux
Éditions Gourcuff Gradenigo

 La Piscine s’associe avec les musées de La Rochelle et de Limoges pour rendre hommage à Gustave Guillaumet (1840-1887), figure essentielle de la peinture orientaliste du XIXe siècle. Grâce à des prêts importants consentis par de grandes collections publiques et privées, françaises et internationales, cette rétrospective inédite et prestigieuse – la première dédiée à l’artiste depuis 1899 – propose une véritable révélation de ce peintre naturaliste, éperdument épris des grands espaces et des habitants de l’Algérie aux premiers temps du joug colonial.