Mode et Art de vivre

978-2-35340-188-8

Format : 22 x 27 cm à la française

Nombre de pages : 128

Nombre d’illustrations : 110

Ouvrage broché

Imprimé sur papier couché mat 150 g

PVP : 25 euros TTC

Bains, bulle & Beautés

Une histoire de la toilette

et du savon, du XVIIIᵉ au XIXᵉ siècle

 

Qu’est-ce que la toilette ? Se laver : pourquoi, pour quoi, comment, où ? Qu’est-ce que le savon ? Autant de questions qui révèlent, selon l’angle d’approche, des pratiques culturelles, rituelles et sociétales et le point crucial qu’est l’accès à l’eau, l’usage qui en est fait. Se laver est un acte vital, mais aussi un acte de confort et de plaisir.

Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition que le Musée International de la Parfumerie de Grasse consacre aux pratiques du bain et de la toilette en Occident du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours.

Il étudie la toilette et le bain, compris ici dans son sens hygiéniste dans la civilisation occidentale, du retour des ablutions après deux siècles de toilette sèche à la démocratisation de la salle de bain. En tant qu’ambassadeur de la propreté, le savon fait le lien entre les différentes thématiques abordées.

L’ouvrage est richement illustré par la collection d’objets du XVIIIe siècle au XXie siècle du Musée International de la Parfumerie concernant cette thématique et qui n’a jusqu’alors jamais été présentée dans son ensemble : affiches de grands illustrateurs de la fin du xixe siècle comme Leonetto Cappielo, Georges Lepape, Henri Gray, Gerda Wegener, Raymond Savignac, Emilio Vila ; boîtes à savon reprenant les codes esthétiques de la Belle époque et des Années folles (Art nouveau, Art Déco, Orientalisme…) ; savons et moules à savons ; différents modèles de mobiliers de toilettes (baignoires, tubs, bidets…) et ustensiles (garniture de toilette en galuchat et cristal, rasoirs…)

En mêlant approche sociologique et représentation artistique, l’univers du bain est restitué au travers d’objets de toilette en regard d’œuvres picturales, de publicités, de documents historiques. L’évolution des produits, des lieux, des mœurs est au cœur du propos et permet de s’interroger sur son quotidien et sur son époque.