Georges Geffroy

1905-1971, une légende du grand décor français

 

Pierre Arizzoli-Clémentel

Préface d’Hubert de Givenchy

 

À propos de l’ouvrage :

Figure incontournable de la Café society des années 50, Geffroy a été considéré de son vivant comme un véritable oracle du grand décor classique, mais un classique revisité, épuré jusque dans son essence même, loin de tout pastiche.

Il eut comme clients et fidèles une kyrielle de grands noms, pour lesquels il mit au point des  décors d’un suprême raffinement, allant jusqu’à choisir, avec un oeil infaillible et fameux, les objets et les meubles de son époque préférée, la toute fin du xviiie siècle,  chez les plus grands antiquaires du temps, pour  orner dans le plus petit détail ses compositions  où entraient de nombreuses soieries,  avec un sens unique  des couleurs,  cherchant ainsi la perfection.

Professant une admiration sans bornes pour l’oeuvre de Christian Bérard, il imagine des décors, qui lui valurent la célébrité, pour son ami de jeunesse Christian Dior, comme pour les beautés de l’époque,  déesses de l’élégance, telles Daisy Fellowes ou Gloria Guinness, ou encore les icônes du goût ayant pour nom Charles de Beistegui, Alexis de Rédé à l’hôtel Lambert, ou Arturo Lopez dans son hôtel de Neuilly et son yatch mythique. Il finira, avant sa disparition, sa carrière par un chantier exceptionnel pour le mécène et grand collectionneur Antenor Patino, mettant pour une dernière fois en lumière ses dons  remarquables.

Ses chantiers sont reconstruits, dans le livre qui lui est dédié,  avec le plus d’exactitude possible , grâce notamment  à des archives inédites, et l’aide d’un de ses admirateurs les plus fervents, Hubert de Givenchy.

Une iconographie abondante et inédite,  et des annexes documentées font de ce livre un ouvrage de référence qui séduira à la fois les passionnés d’histoire du goût et les amateurs d’architecture et de décoration.

 

À propos de l’auteur :

Pierre Arizzoli-Clémentel a fait toute sa carrière dans les musées de France. Cet ancien pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, a dirigé le musée des arts décoratifs et des tissus de Lyon, puis le musée des arts décoratifs de Paris avant de diriger pendant plus de quinze ans le musée et le domaine national du château de Versailles. Il a publié de nombreux ouvrages sur les arts décoratifs français du xviiie et du xixe siècles, ainsi que la première monographie consacrée à l’architecte et décorateur Emilio Terry.

978-2-35340-247-2

Date de parution : 1/09/16

Format : 22 x 28 cm à la française

Nombre de pages : 224

Ouvrage relié

Imprimé sur papier couché 150 g

PVP : 59,00 euros TTC