Peinture

HAYTER le peintre - The Paintings

 

Pierre-François et François Albert

 

Ouvrage bilingue

 

Stanley William Hayter est un peintre et un graveur anglais né en 1901 et décédé en 1988. Il est mondialement connu comme graveur et fondateur de l’Atelier 17 fréquenté par les plus grands artistes du XXe siècle, Picasso, Miro, Calder, Arp, Chagall, ….

Cependant, à ce jour, aucun livre n’a présenté ses peintures,  tout aussi remarquables que ses gravures, et  qui sont exposées pourtant  dans de nombreuses collections privées et présentes dans de nombreux musées d’art moderne à travers le monde (Paris, Londres, New York, Washington, San Francisco, etc.)

Ce livre est donc le premier ouvrage à retracer l’ensemble de l’œuvre peinte  de Bill Hayter et  à présenter plus de cent reproductions de ses toiles, en particulier de sa période surréaliste des années 30 et de sa période expressionniste abstraite des années 40. Le livre est préfacé par Michel Rémy qui enseigne à l’université de Nice en France  est spécialiste du surréalisme. Enfin, le lecteur trouvera aussi dans le livre d’autres textes plus anciens, notamment de Bryan Robertson, critique d’art et curateur à la Whitechapel Art Gallery de Londres dans les années 50 et 60, de l’artiste, écrivain et collectionneur anglais, Roland Penrose, et du poète anglais David Gascoyne, ainsi que de  nombreuses photos de Hayter et des documents de son époque le concernant.

Membre du groupe surréaliste de 1933 à 1938 et très tôt reconnu par ses pairs, Hayter a exposé aux côtés des plus grands peintres surréalistes, Dali, Duchamp, Ernst, Chirico, Miro, Magritte, Tanguy,notamment à la galerie Gradiva d’André Breton qui possédait deux peintures de Hayter dans sa collection personnelle. Hayter était très ami avec André Masson et Paul Eluard qui écrivit un poème spécialement pour lui.

Exilé aux Etats-Unis pendant la seconde guerre mondiale, Hayter y installa l’Atelier 17 où travaillaient ensemble les plus célèbres artistes européens réfugiés à New York ainsi que beaucoup de jeunes peintres américains de cette époque (Pollock, Rothko, de Kooning, Motherwell, Gottlieb …). Robert Coates, l’influent critique d’art du Yorker dans les  années 40, considérait Hayter comme l’un des principaux initiateurs du mouvement expressionniste abstrait américain qui est né à New York à cette époque.

De retour à Paris en 1950, il continuera de peindre en innovant constamment avec des styles toujours différents, tachiste, ondulatoire, sans oublier les couleurs éclatantes de sa dernière période.

Citant Hayter, l’Oxford Dictionary of Art juge que « aucun artiste britannique n’aura eu une telle influence internationale ».

978-2-35340-110-9

Format : 24 x 30 cm à la française

Nombre de pages : 160

Nombre d’illustrations :

environ  150  reproductions

Relié

Imprimé sur papier couché mat 150 g

PVP : 79 euros TTC