Architecture et jardins

Les jardins de Claude Monet
à Giverny
Histoire d’une restauration

 

Nicole Boschung,

avec la collaboration de Gilbert Vahé

 

Arbres morts, marécages, ronces et mauvaises herbes : voici ce que découvre Gérald Van der Kemp à son arrivée à Giverny en 1977. Suite au décès de Michel Monet, la propriété du peintre et la collection qu’elle abrite sont léguées à l’Académie des beaux-arts. La maison en triste état est confiée à Gérald Van der Kemp, ancien conservateur en chef  du château de Versailles, qui trouve ici un nouveau défi à sa mesure. L’allocation budgétaire des pouvoirs publics étant limitée, le couple très mondain fait appel au mécénat -notamment américain- pour pouvoir faire renaître les jardins. Avec l’aide du chef jardinier Gilbert Vahé, les arbres morts sont remplacés, les parterres débarrassés des mauvaises herbes, le pont japonais est reconstitué et les allées élargies pour pouvoir accueillir visiteurs et curieux qui sont, encore aujourd’hui, si nombreux à venir découvrir le domaine de Monet, continuellement fleuri d’avril à novembre. L’ensemble des parterres est replanté à partir de documents d’archives et de la correspondance de Claude Monet avec ses fournisseurs.

C’est l’histoire de cette seconde vie offerte aux jardins du peintre des Nymphéas que raconte ce livre écrit à quatre mains par Nicole Boschung et Gilbert Vahé et qui témoigne ainsi d’un travail magistral mené pendant plus de 40 ans pour reconstituer ces espaces clefs de l’inspiration de l’artiste, grâce à de nombreuses photographies, documents et archives.

Un ouvrage qui séduira bien sûr les passionnés de jardin, mais également tous les admirateurs du père de la peinture moderne.

 

978-2-35340-271-7

Format : 24 x 28 cm à la française

Nombre de pages : 240

Nombre d’illustrations : environ 130

Ouvrage Relié

Imprimé sur papier couché mat 150 g

PVP : 35,00 euros TTC