Arts premiers

 

ISBN  978-2-35340-115-4

Format : 23 x 28 cm à la française - Nombre de pages : 128

Nombre d’illustrations :  environ  une centaine de  reproductions

Broché

Imprimé sur papier couché mat 150 g

PVP : 35,00 euros TTC

 

Ancêtres KOTA

Bernard Dulon et Louis Perrois

 

Ouvrage bilingue.

C’est sans doute à cause de leurs incessantes migrations que la plupart des populations gabonaises, sud camerounaises et nord congolaises conservaient leurs reliques ancestrales dans de petits paniers d’écorce ou d’osier tressé, d’un portage aisé, souvent surmontés d’une représentation anthropomorphe.

Les groupes Kota plaçaient au sommet de ces ossuaires une effigie en bois plaquée de cuivre et de laiton. Chez les Obamba l’ensemble était appelé mbulu ngulu (littéralement : panier à figure), et chacun était nommé en particulier ce qui conférait à la sculpture une effective intention de portrait. Chez les Mahongwé le mot bwété désignait à la fois le culte rendu aux ancêtres, leurs reliques et la figure émergeant du reliquaire.

Secrètement gardées dans de petites huttes à l’écart du village, ces reliquaires sacrés n’étaient accessibles qu’aux initiés habilités à consulter les ancêtres lors de cérémonies circonstancielles privées ou communautaires.

Bernard Dulon a réuni dans cet ouvrage 23 figures de reliquaires Kota, œuvres d’artistes anonymes, inventeurs d’un art architectural et flamboyant qui séduit et fascine spécialistes, collectionneurs, amateurs ou simples curieux bien au-delà de toutes frontières artistiques.

Grande figure de l’ethnologie française, spécialiste des arts africains traditionnels, ancien chef de mission en Afrique sub-saharienne, Louis Perrois a rédigé un texte introductif qui replace ces oeuvres dans leur contexte géographique et culturel,  ainsi que les notices de présentation de chacune de ces figures. Il nous invite ainsi à parcourir tout le Gabon oriental et le Congo adjacent pour en évoquer la vie traditionnelle, soumises aux contraintes des croyances ancestrales.