Photographie

ISBN : 978-2-35340-094-2

Format : 21,5 x 21,5 cm

Nombre de pages : 60

Nombre d'illustrations : environ 50 photographies

Broché

Imprimé sur papier couché mat 170 g

PVP : 12 euros TTC

Marc Riboud

Paysages : « Montagnes célestes de Huang Shang,

paysages d'Angkor »

 

LE LIVRE

Avec les célèbres montagnes de Huang Shang, des vues

d'Angkor ou du Tibet, l’ouvrage est une véritable invitation

au voyage. Elle nous raconte aussi un peu de la vie de Marc

Riboud, extraordinaire globe-trotter et observateur obstiné

de la beauté des êtres et des choses. « Mon obsession :

photographier le plus intensément possible la vie la plus

intense. C'est une manie, un virus aussi fort pour moi que le

réflexe d'indépendance. Et si le goût de la vie diminue, les

photos pâlissent parce que photographier, c'est savourer la vie

au 1/125 de seconde. » MARC RIBOUD

Directrice du festival international de Chaumont-sur-Loire,

Chantal Colleu-Dumond accueille en 2010, dans le parc de

Chaumont-sur-Loire, l'exposition de ces paysages « Montagnes

célestes de Huang Shang, paysages d'Angkor ».

 

LE PHOTOGRAPHE

Né en 1923 à Lyon. Marc Riboud est une figure incontestée de la photographie française. De 1945 à 1948, il fait des études

d'ingénieur à l'Ecole Centrale de Lyon et travaille en usine. A l'issue d'une semaine de vacances prise pour photographier le Festival de Lyon, il oublie de retourner à l'usine et décide de se consacrer à la photographie.

En 1953, il obtient une publication dans le magazine Life pour une photo d'un peintre de la Tour Eiffel. Sur l'invitation d'Henri Cartier- Bresson et de Robert Capa, il rentre à l'agence Magnum. En 1955, via le Moyen-Orient et l'Afghanistan, il se rend par la route en Inde, où il reste un an d'où il gagne la Chine pour un premier séjour en 1957. Après un séjour de trois mois en URSS en 1960, il couvre les indépendances en Algérie et en Afrique noire. Entre 1968 et 1969, il effectue des reportages au Sud ainsi qu'au Nord Vietnam, où il est l'un des rares photographes à pouvoir entrer.

Depuis les années 1980, il est régulièrement retourné en Orient

et en Extrême-Orient et a exposé à Paris, Londres, New York,

Beijing, Hong Kong, Bilbao.

MARC RIBOUDa publié de nombreux livres, dont les plus connus

sont « Les trois bannières de la Chine », « Journal », « Huang Shan,

Les Montagnes célestes », « Angkor, Sérénité bouddhique», «

Quarante ans de photographie en Chine », « Demain Shanghai ».