Joseph SIMA

Visions du monde retrouvé

Aquarelles inédites et peintures

 

 

Cet ouvrage est édité à l’occasion de l’exposition organisée durant l’été au musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun, qui rassemble un ensemble exceptionnel d’œuvres de Sima : des œuvres sur papier des années 50 provenant d’une collection privée et un ensemble de peintures provenant de collections publiques.

 

Joseph Sima (1891-1971) est un peintre d’origine tchèque dont l’œuvre onirique et poétique occupe une place déterminante dans la peinture du xxe siècle. Arrivé à Paris en 1921 après des études à Prague, il se rapproche du purisme d’Amédée Ozenfant et Le  Corbusier, et entretient des échanges fructueux avec Piet Mondrian. Il côtoie les poètes, René Daumal et Roger Gilbert-Lecomte avec lesquels il fonde, dans une même recherche spirituelle, le mouvement et la revue Grand Jeu dont il assure la direction artistique. Il collabore à de nombreuses reprises avec le poète Pierre Jean Jouve, dont il illustre les recueils, et sera toujours proche des poètes surréalistes. Bien qu’ayant acquis la nationalité française, il conserve des liens étroits avec les avant-gardes tchèques.

Son œuvre est onirique. Fasciné par les paysages et la mythologie, la question de la lumière tient un rôle essentiel dans son œuvre. Il a été marqué, vers 1925, par une expérience sensorielle vécue comme un événement déterminant dans sa peinture : la vision de la foudre par une nuit d’orage. Hormis quelques portraits de proches, c’est dans le motif du paysage – celui de sa Bohème natale – que Sima trouve l’essentiel de son inspiration. Elle se caractérise par la simplicité et parfois l’étrangeté de ses œuvres lumineuses. D’une peinture symbolique bâtie sur le rêve et l’imaginaire, il glisse peu à peu, après la guerre, vers une « matérialisation du temps et de l’espace à travers la lumière ».

 

978-2-35340-224-3

Format : 17 x 24 cm, à la française

96 pages, environ 70 illustrations

Ouvrage broché, imprimé sur papier couché mat 170g

PVP : 19,00 euros TTC